jeudi 4 août 2011

La génèse

En avril 2011, sur le site 1001 sentier.fr, Sergi lance l’idée de traverser les pyrénées en version VDM (vélo de montagne) en passant par les petits sentiers en priorité quitte à faire du portage. L’idée d’une belle traversée germait dans ma tête comme celle de nice – briançon. Les pyrénées ont l’avantage de pouvoir se traverser d’une seule traite, enfin ça paraît plus facile que celle des alpes. Banco pour la TransPyr ! Rdv pris avec Sergi pour voir les modalités et le parcours : je lui propose de le faire en autonomie, c-à-d en transportant une tente (légère), duvet, rechaud pour être libre d’avancer à notre rythme sans dépendre de la réservation des refuges, ce sera adapté à mon faible budget. De plus, on sera encore plus en contact avec la nature malgré un sac un peu plus lourd (10kg en moyenne).
Sergi a déjà bossé sur le parcours depuis février, il a toutes les cartes plus ou moins précises (on a de la chance en France avec les cartes IGN qui sont plus précises). En gros, d’Ouest en Est, on part d’Hendaye par le GR10 puis on fait une grosse partie par le GR11 en Espagne pour cause d’interdiction de rouler à VTT dans le parc national des pyrénées. Le choix de l’arrivée n’est pas défini, mais je propose Banyuls où les pyrénées se jettent dans la méditerranée et où le gr10 cloture ses sentiers. Sergi me prete ses cartes afin que je les scanne ( la totalité pèse plus de 2kg !). Ca me permet de commencer le voyage en le préparant. A la maison, c’est tous les scan mis bout a bout, fluoter le parcours, ça monte, ça descend, qu’importe le deniv’même pas mal aux jambes, on est les rois du monde … à la maison !


Customisation du VTT :
- sacoche de selle avec 2 chambres, multi-outils et matos de réparation, et blindage de barres céréales,
- sacoche de guidon 2,5L pour mettre une partie de la tente
- le tapis de sol, bien recoupé, est enroulé sur le tube diagonal pour un confort 5 étoiles dans les portages
le VTT à 13,6kg sans tige de selle télescopique est alourdi de 3,4 kg : il pèse 17kg



Remplissage du sac :
Je choisi le quechua 32L qui pèse 1040g, le deuter guide 35+ pese 700G de plus, faudra bien tasser les affaires ! Pesée minutieuse du contenu, sac de couchage lafuma dans une housse sous vide et étanche 1030g (bonne idée), Polaire épaisse 300g, collant càp 200g, tshirtML et caleçon 230g, chaussette de rando 50g, coupe vent velo 310g et poncho 300g (pluie prévue !), rechaud,gaz, briquet, popote 887g, pharmacie 250g, trousse de toilette 143g (avec brosse coupée), poche à eau vide 211g, arceau de tente 306g. On arrive avec un sac à 7kg sans eau. Sergi aura un pneu de rechange, la pompe, la seconde partie de la tente et les sardines.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire